HomeHome  FAQFAQ  RegisterRegister  SearchSearch  Log inLog in  

Share | 
 

 La Blaxploitation c'est quoi ?

Go down 
AuthorMessage
Melvin X
Golden Pimp
Golden Pimp
avatar

Number of posts : 356
Registration date : 2006-05-19

PostSubject: La Blaxploitation c'est quoi ?   6/5/2006, 12:07

Combien de films peut-on compter dans la Blax' ?
Comment et pourquoi dit-on que tel film est blax' ? ou "affilié" ?


Last edited by on 1/18/2007, 18:45; edited 1 time in total
Back to top Go down
http://melvin-rated-x.blogspot.com/
foxybronx
Disco Godfather
Disco Godfather
avatar

Number of posts : 1801
Registration date : 2006-01-29

PostSubject: Re: La Blaxploitation c'est quoi ?   6/5/2006, 12:27

Quote :
Combien de films peut-on compter dans la Blax' ?

Officiellement = environ 250 purs et durs, mais en fait il y en a bien plus... Pour la période 1969-1979, avec des critères moins restrictifs, pour un style que l'on nommera "Soul Cinéma", car il permet d'inclure des films moins stéréotypés (comme "Sounder" par exemple), j'en ai répertorié environ 400 dans mon fanzine.

Quote :
Comment et pourquoi dit-on que tel film est blax' ? ou "affilié" ?

Ouaip, c'est bien là le problème = chacun se fait sa propre définition du genre. Vaste débat...
Il y a des films qui sont clairement orientés Blaxploitation, comme Black Belt Jones, là c'est du non négociable, mais prenez par un exemple un polar comme Black Eye : Fred Williamson et Teresa Graves évoluent dans un univers qui n'a rien d'Afro, et les rôles pourraient être tenus par Burt Reynolds et Angie Dickinson, qu'on n'y verrait aucune différence...

Ca explique un peu pourquoi ce terme "Blaxploitation" suscite pas mal de polémiques : il est très bien pour évoquer un contexte purement cinéma Bis, mais "Soul Cinéma", ça permet quand même de moins "ghetto-iser" le phénomène...
Back to top Go down
http://foxybronx.free.fr
foxybronx
Disco Godfather
Disco Godfather
avatar

Number of posts : 1801
Registration date : 2006-01-29

PostSubject: Re: La Blaxploitation c'est quoi ?   6/13/2006, 23:18

Je vous remet ici une définition que j'avais écrit sur le genre :

La Blax', ce sont des séries B à petits budgets tournées dans les seventies, et exclusivement destinés (de par leurs propos) à la communauté noire. Ce sont des films qui répondent à des codes bien précis, avec souvent en premier plan une esthétique urbaine, une musique funky, un racisme anti-blancs bon enfant, et une famille bien identifiée d''acteurs et réalisateurs oeuvrant pour ce seul genre.
Les ouvrages consacrés au genre recensent généralement 200 films (se bornant souvent à répertorier les plus connus), mais en grattant bien toutes les raretés bis, je suis arrivé à lister environ 380 films sur la période 1969-1979. On note une prédominance de films policiers, mais le style comprend aussi des dramas, du karaté, des docs, des autobiographies, des westerns, des films d'horreur, et même des films de bikers, un film de SF et un péplum...
L'origine du terme remonte au début des années 70, et a été inventé par les détracteurs du genre qui avaient fondé la "Coalition Against Black-Exploitation", le mot Blaxploitation s'est popularisé par la suite pour rester dans le jargon cinéphile. Pour connaitre l'histoire exacte, je vous invite à vous reporter au fanzine Foxybronx N°1, tout est expliqué en détail pour la naissance du mot Blaxploitation...
L'âge d'or de la Blax', c'est 1971 jusqu'à 1975, mais le gros pic de productions se focalise sur les années 73 et 74, période où l'on pouvait recenser une moyenne de 5 à 6 nouvelles sorties de films tous les mois.
Sweet Sweetback's Baadasssss Song est considéré comme étant le film qui lança la vague Blaxploitation (et c'est incontestable historiquement), mais il est faux (et pourtant usuel) de prétendre qu'il s'agit du premier film Blax', car il est sorti en avril 1971 sur les écrans, alors que le vrai premier film Blaxploitation (avec tous les codes raciaux et esthétiques du genre), Cotton Comes To Harlem est quand à lui sorti sur les écrans en décembre 1969, puis ressorti en juin 1970. Il est intéressant de noter que Halls Of Angers, autre film complètement Blax', a lui aussi précédé Sweetback en mars 70. Les autres précurseurs du genre sont The Bus Is Coming (juillet 71), Black Chariot (juillet 71) et Shaft (juillet 71), avant la déferlante qui allaient suivre quelques mois plus tard...
On nottera que dans les années 60, des films ouvraient déjà une porte vers le genre, sans que l'on puisse vraiment les considérer comme des films répondant à 100% aux critères de la Blax'. On citera ainsi comme influences principales des films Blax', Cool World en 1963, Uptight en 1968, quelques films de Jim Brown comme The Split (1968), le Sidney Poitier The Lost Man (juillet 69), Putney Swope (juillet 69), The Learning Tree (septembre 69), etc.
Penitentiary (décembre 79) est souvent considéré comme le dernier vrai film Blaxploitation, mais l'acteur Fred Williamson a tenté avec des films miteux (One Down Two To Go, The Big Score, Black Cobra...), tout au long des années 80, de faire perdurer le genre...

Quand aux raisons de la mort de la Blaxploitation, je vous remet ici un truc que j'avais posté sur Wegofunk à l'époque, pour rétablir certaines vérités historiques :

Quote :
Ces associations réussirent à s'unir et finirent par interdire le genre, ce qui réduisit alors considérablement le nombre de rôles importants confiés à des noirs au cinéma à l’époque.

Idée fausse = celui qui a écrit ça, se trompe sur un point important, je m'explique =

Effectivement, suite aux succès de Superfly dans les cours de récré des ghettos noirs, il y a eu un regroupement des mouvements afro-américains dit de bonne moralité politico-religieuse, qui défendaient les idées d'une certaine classe moyenne noire un peu bourgeoise (des notables pas forcément très proche de la rue et des jeunes de l'époque). On citera les plus virulents : le CORE et le NAACCP, qui sous l'impulsion de Jesse Jackson ont fondé le C.A.B. (coalition against Black-exploitation), mais en aucun cas ces mouvements n'ont réussit à interdire le genre (affirmer ça, c'est leur donner beaucoups plus de pouvoirs culturels et de crédits politiques qu'ils n'en avaient sur la société américaine des seventies)... Lire à ce sujet les passionnantes joutes écrites dans le courrier des lecteurs des magazines de l'époque type Ebony ou Black Star, mettant aux prises les antis et les pros Blax' = c'est très instructif, on cerne mieux les mentalités de l'époque...
Pour expliquer le déclin de la Blax', on peut éventuellement avancer qu'il y a eu une lassitude du public au milieu des seventies, suite à la boulimie des années 72/74 (5 à 6 nouveaux films blax' tous les mois sur les écran pendant ces 3 années) qui a conduit les producteurs à cesser de financer le genre : ce qui a donné par la suite des films de plus en plus cheap et de plus en plus mauvais...
Mais ce qui a vraiment tué la Blaxploitation, c'est dans la seconde partie des seventies le succès du block-buster Rocky et surtout l'explosion au box office de La Guerre Des Etoiles, qui ont montré aux producteurs que l'ont pouvait financer des films capables de faire beaucoups d'argent en s'adressant à tous les publics noirs, blancs, jaunes... = un concept beaucoup plus rentable financièrement que le cinéma Blax', orienté vers le seul public noir. Au début des années 80, l'arrivée de duos façon L'Arme Fatale, ou Miami Vice (un flic blanc + un flic noir) allaient poursuivre avec ce même concept de multi-ethnicité (attirer tous les publics avec un seul film)... C'est donc les dollars du box office qui ont tué la Blaxploitation, et aucunement les mouvements moralistes noirs de l'époque...
Back to top Go down
http://foxybronx.free.fr
Melvin X
Golden Pimp
Golden Pimp
avatar

Number of posts : 356
Registration date : 2006-05-19

PostSubject: Re: La Blaxploitation c'est quoi ?   6/14/2006, 00:22

Merci Wink

Foxy Bronx wrote:
Lire à ce sujet les passionnantes joutes écrites dans le courrier des lecteurs des magazines de l'époque type Ebony ou Black Star, mettant aux prises les antis et les pros Blax' = c'est très instructif, on cerne mieux les mentalités de l'époque...
scratch On peut les trouver où ces magazines ? En bibliothèque study ? Internet ? Ou avec beaucoup de chances ?

angry Des fois, ça m'énerve de pas être à Paris, je sens que c'est quand même un peu plus facile de se procurer des petits bijoux...
Back to top Go down
http://melvin-rated-x.blogspot.com/
foxybronx
Disco Godfather
Disco Godfather
avatar

Number of posts : 1801
Registration date : 2006-01-29

PostSubject: Re: La Blaxploitation c'est quoi ?   6/14/2006, 07:19

Rien à voir avec le fait d'être parisien, Wink en fait ça se gaule aux Etats Unis ce genre de revues.


Last edited by on 4/11/2007, 20:20; edited 1 time in total
Back to top Go down
http://foxybronx.free.fr
foxybronx
Disco Godfather
Disco Godfather
avatar

Number of posts : 1801
Registration date : 2006-01-29

PostSubject: Re: La Blaxploitation c'est quoi ?   9/8/2006, 16:05

On me le demande tellement souvent : je vais lister ici une bonne fois pour toutes les DVD Blaxploitation sous titrés en français, comme ça vous aurez les infos...

Buck & The¨Preacher, Trick Baby, Willie Dynamite, That Man Bolt, Cleopatra Jones, Cleopatra Jones & The Casino Of Gold, Superfly, Uptown Saturday Night, Let's Do It Again, A Piece Of The Action, The Things With Two Heads, King, In The Heat Of The Night, They Call Me Mr Tibbs, The Organization, Across 110th Street, Amazing Grace, Black Caesar, Black Mama White Mama, Blacula, Bucktown, Coffy, Cornbread Earl & Me, Cotton Comes To Harlem, Five On The Black Hand Side, Foxy Brown, Friday Foster, Hammer, Hell Up In Harlem, I'm Gonna Git You Sucka, J.D.'s Revenge, The Monkey Hustle, Scream Blacula Scream, Sheba Baby, Slaughter, Slaughter's Big Rip-Off, Truck Turner.
Et aussi la collection Rudy Ray Moore (Dolemite ...) en version zone 2.

Voilà, tout les autres titres n'ont pas de sous titres français.
Back to top Go down
http://foxybronx.free.fr
Melvin X
Golden Pimp
Golden Pimp
avatar

Number of posts : 356
Registration date : 2006-05-19

PostSubject: Re: La Blaxploitation c'est quoi ?   9/8/2006, 16:42

Et bien sûr
Shaft, Shaft's Big Score et Shaft in Africa...
Sans oublier Sweet Sweetback Baad Asssss Song afro
Back to top Go down
http://melvin-rated-x.blogspot.com/
karmen
Brotherman Junkie
Brotherman Junkie
avatar

Number of posts : 30
Registration date : 2006-06-11

PostSubject: Re: La Blaxploitation c'est quoi ?   11/5/2006, 21:45

Est-ce que tu pourrais développer un peu les canons du genre ? J'ai vu peu de films blax et pour moi, ça se limite un peu à des polars trés urbains. J'en sais pas grand chose.
Quels sont les thématiques et les triats esthétiques dominants ou définissants ?
Back to top Go down
http://cinema.aceboard.fr/
foxybronx
Disco Godfather
Disco Godfather
avatar

Number of posts : 1801
Registration date : 2006-01-29

PostSubject: Re: La Blaxploitation c'est quoi ?   11/5/2006, 22:00

Quote :
ça se limite un peu à des polars trés urbains. J'en sais pas grand chose.
Quels sont les thématiques et les triats esthétiques dominants ou définissants ?
Avec plus de 70 films Blaxploitation déjà chroniqué ici, et encore plus de titres à venir par la suite sur ce forum, normalement tu dois pouvoir trouver la réponse à tes questions. Wink

Quote :

Est-ce que tu pourrais développer un peu les canons du genre ?
Le forum sert essentiellement aux chroniques des films, mais quand il s'agit de développer encore plus, c'est le rôle que je réserve au fanzine qui est, il est vrai, bien plus pointu sur le sujet. chaques supports ayant donc ses propres spécificités, pour éviter les doublons. Wink


Last edited by ¤ on 9/7/2008, 16:50; edited 1 time in total
Back to top Go down
http://foxybronx.free.fr
Melvin X
Golden Pimp
Golden Pimp
avatar

Number of posts : 356
Registration date : 2006-05-19

PostSubject: Re: La Blaxploitation c'est quoi ?   11/6/2006, 00:09

Et il ya quelques débats qui traitent des questions de représentation des Afro-Américains au cinéma, et une des spécificités de la blaxploitation c'est justement de porter sur les écrans US de nouveaux héros et héroïnes noirs.

scratch Tu remarqueras au fil de tes visionnages de films ou de tes lectures de chroniques présentes ici que souvent les films blax' sont caractérisés par un casting, un réal (et même un équipe technique) essentiellement afro-américains, des scénarios plus ou moins "communautaires", des décors urbains, une musique funk/soul et tout plein d'ingrédients relevant du slogan black is beautiful afro drunken
Back to top Go down
http://melvin-rated-x.blogspot.com/
foxybronx
Disco Godfather
Disco Godfather
avatar

Number of posts : 1801
Registration date : 2006-01-29

PostSubject: Filmographie SOUL CINEMA 1966-1979   11/19/2006, 02:15

FILMOGRAPHIE SOUL CINEMA

Aaron Loves Angela

Abar, The Fist Black Superman

Abby

Across 110th Street

Adios Amigo

A Hero Ain’t Nothing But A Sandwich

A.K.A Cassius Clay

Alabama’s Ghost

Ali The Man : Ali The Fighter

Almos’ A Man

Amazing Grace

Angela Davis, L’Enchaînement

Angela Davis : Portrait Of A Revolutionary

The Angel Levine

The Arena

Assault On Precinct 13

Attraction

Baby Needs A New Pair Of Shoes

Bad, Black & Beautiful

Bamboo Gods & Iron Men

Bamboo Trap

The Baron

The Beast Must Die

The Big Bird Cage

The Big Bust-Out

Big Score

Big Time

The Bingo Long Traveling All-Stars And Motor Kings

The Black Alley Cats

The Black Angels

Black Belt Jones

The Black Bunch

Black Caesar

Black Chariot

The Black Connection

The Black Dragon

The Black Dragon’s Revenge

The Black Dragon Vs. The Yellow Tiger

Blackenstein

Black Eye

Black Fantasy

Black Gestapo

Black Girl

The Black Godfather

Black Gunn

Black Heat

Black Hooker

Blackjack

Black Jack (Wild In The Sky)

Black Jesus

Black Joy

Black Lolita

Black Mama, White Mama

Black Mamba

The Black Moses Of Soul

Black Music In America : From Then Till Now

Black Rodeo

Black Roots

Black Samson

Black Samurai

Black Shampoo

The Black Six

Black Starlet

The Black Theatre Mov. : From A Raisin In The Sun To The Present

Black Trash (Soul Patrol)

Blacula

Blazing Saddles

Blind Rage

Bloody Trail

Blue Collar

Bogard (Black Fist)

Bone

Book Of Numbers

Boss Nigger

The Boys In Company C

Brotherhood Of Death

Brother John

Brother On The Run

Brothers

Brothers And Sisters In Concert

Buck & The Preacher

Bucktown

Bush Mama

The Bus Is Coming

Caged Heat

The Candy Tangerine Man

Car Wash

Catch My Soul

Change Of Mind

Charley One Eye

Claudine

Cleopatra Jones

Cleopatra Jones & The Casino Of Gold

Coffy

Come Back, Charleston Blue

Cool Breeze

Cooley High

Conrack

Coonskin

Cornbread, Earl And Me

Cotton Comes To Harlem

Countdown At Kusini

Crazy Joe

Darktown Strutters

The Day The Music Died

Deadly Art Of Survival

Death Dimension

Death Drug

Death Force

Death Journey

Deliver Us From Evil (Joey)

Demolition Man

Detroit 9000

Devil’s Express

Diamonds

Disco Godfather

Disco 9000

Distance

Dolemite

Don’t Play Us Cheap

Dr Black & Mr Hyde

A Dream Is What You Wake Up From

Drum

Duel At El Diablo

The Dynamite Brothers

Ebony, Ivory & Jade

The Education Of Sonny Carson

El Condor

Eldridge Cleaver

Embassy

Emma Mae

A Fable

Farewell Uncle Tom

Fast Break

The Fighters

Fight For Your Life

The Final Comedown

The Fish That Saved Pittsburgh

Five On The Black Hand Side

Float Like A Butterfly, Sting Like A Bee (M. Ali, The Greatest)

Force Four

For Love Of Ivy

For Whose Entertainment

Fox Style

Foxy Brown

Friday Foster

Game For Vultures

Ganja & Hess

The Gatling Gun

Georgia, Georgia

Getting Over

Ghetto Freaks

The Glove

Gordon’s War

Greased Lightning

The Greatest

The Great White Hope

Guess Who's Coming To dinner

The Guy From Harlem

Halls Of Anger

Hammer

Hampton

Hangup (Super Dude)

The Harder They Come

Hard Way To Die

Heavy Traffic

Hell Up In Harlem

Hickey And Boggs

Hit !

Hit Man

The Hitter

Honeybaby, Honeybaby

Honky

Hot Pants Holiday

Hot Potato

The House On Skull Mountain

The Human Tornado

100 Rifles


Last edited by foxybronx on 11/23/2009, 03:48; edited 56 times in total
Back to top Go down
http://foxybronx.free.fr
foxybronx
Disco Godfather
Disco Godfather
avatar

Number of posts : 1801
Registration date : 2006-01-29

PostSubject: test2   11/19/2006, 02:42

I Crossed The Color Line

I Escaped From Devil’s Island

If He Hollers Let Him Go

Independance Day

In The Heat Of The Night

It’s Your Thing

Jack Johnson

J.D.’s Revenge

Jimi Hendrix

Jimi Plays Berkeley

Johnny Tough

Joshua

Kenner

Kid Vengeance

Killer Of Sheep

King : A Filmed Record... Montgomery To Memphis

The Klansman

Kongi’s Harvest

Kung Fu Executioner

Kung Fu Fever (Black Dragon Fever)

Lady Cocoa

Lady Sings The Blues

The Landlord

Last Of The Mobile Hot-Shots

Leadbelly

The Learning Tree

The Legend Of Nigger Charley

Leo The Last

Let The Church Say Amen !

Let’s Do It Again

Let The Good Time Roll

Lialeh

The Liberation Of L.B. Jones

The Limit

Live And Let Die

The Long Night

Lord Shango

Lost In The Stars

The Lost Man

The Mack

The Mc Masters

Madame Zenobia

Mahogany

Malcolm X

The Man

Man & Boy

A Man Called Adam

Mandingo

Man Friday

The Master Gunfighter

Maurie

Mean Johnny Barrows

Mean Mother

Melinda

Men Of Bronze

Miss Melody Jones

Monkey Hustle

Mother, Jugs And Speed

Mr Deathman

Mr Mean

Mr Ricco

The Muthers

Night Of The Cobra Woman

The Nine Lives Of Fritz The Cat

Nocturna

The No Mercy Man

Norman... Is That You ?

The Notorious Cleopatra

No Way back

Nurse Sherri (Black Voodoo)

The Obsessed One

Old Dracula

One More Time

The Organization

Pacific Inferno

Part 2, Sounder

Passing Through

Penitentiary

La Permission

Petey Wheatstraw

A Piece Of The Action

Pipe Dreams

A Place Called Today

Poor Pretty Eddie (Black Vengeance)

Pressure

Putney Swope

Quadroon

Rainbow Bridge

Report To The Comissionner

Richard Pryor Live In Concert

Right On !

The Riot

The River Niger

Rockers

The Roommates

Savage !

Savage Sisters

Save The Children

Scott Joplin

Scream, Blacula, Scream

Shaft

Shaft’s Big Score

Shaft In Africa

Sheba Baby

Shoot It Black, Shoot It Blue

Shoping Bag Spirits

Short Eyes

Silver Streak

Sing Sing Thanksgiving

Skin Game

The Slams

Slaughter

Slaughter’s Big Rip-off

Slaves

Solomon King

Soul Brothers Of Kung Fu

The Soul Of Nigger Charley

Soul Soldier

Soul To Soul

Sounder

Space Is The Place

Sparkle

Speeding Up Time

The Split

The Spook Who Sat By The Door

S.T.A.B.

Stigma

Stony Island

Stops The World

Street Corner Stories

Sugar Hill

The Super Fight

Superfly

Superfly TNT

Super Soul Brother

Super Spook

The Super weapon

Sweet Jesus, Preacher Man

Sweet Love Bitter

Sweet Suzy (Blacksnake !)

Sweet Sweetback’s Baadasssss Song

Sylvilla : They Dance To Her Drum

The Take

Take A Hard Ride

The Tallest Tree In Our Forest

The Tatoo Connection

Terrorist (Black Terrorist)

Terry Whitmore For Example

Thank God, It’s Friday

That Man Bolt

That’s The Way Of The World

They Call Me Mr. Tibbs

The Thing With Two Heads

Thomasine & Bushrod

Three The Hard Way

Three Tough Guys

... Tick ... Tick ... Tick

TNT Jackson

Together Brothers

Together For Days (Black Cream)

Tom (The Bad Bunch)

Tongue

Top Of The Heap

To Sir With Love

Train Ride To Hollywood

Trick Baby

Trouble Man

Truck Turner

Two Gentlemen Sharing

Uncle Tom’s Cabin

Uptight

Uptown Saturday Night

Velvet Smooth

Walk The Walk

A Warm December

The Warriors

Watermelon Man

Wattstax

Way Of The Black Dragon

Welcome Home Brother Charles (Soul Vengeance)

Wich Way Is Up ?

The Wilby Conspiracy

Willie Dynamite

Wilmington 10. USA 10000

The Wiz

The World’s Greatest Athlete

Youngblood

Zebra Force

Zebra Killer


Last edited by ¤ on 9/7/2008, 16:46; edited 40 times in total
Back to top Go down
http://foxybronx.free.fr
foxybronx
Disco Godfather
Disco Godfather
avatar

Number of posts : 1801
Registration date : 2006-01-29

PostSubject: Re: La Blaxploitation c'est quoi ?   11/19/2006, 12:58

Précisions = la liste est à 95% complète en ce qui concerne le cinéma américain, mais pour des raisons de cohérence, je n'ai pas répertorié ici les téléfilms (Black Brigade, Brian's Song, etc.), et autres pilotes de séries TV (The Cut Man Caper, Get Christie Love, etc.).
Ont également été écartés volontairement les nombreux films érotiques italiens surfant sur la mode des actrices noires (Il Dio Serpente, Black Emanuelle, Passion Plantation, etc.).

Je n'ai pas mis les nombreux retitrages de tous ces films, pour des raisons de clarté, sauf pour un ou deux titres qui m'ont paru plus essentiels.


Last edited by foxybronx on 11/23/2009, 03:48; edited 2 times in total
Back to top Go down
http://foxybronx.free.fr
foxybronx
Disco Godfather
Disco Godfather
avatar

Number of posts : 1801
Registration date : 2006-01-29

PostSubject: Re: La Blaxploitation c'est quoi ?   11/19/2006, 13:09

J'ai oublié de préciser un truc pour la liste, elle ne répertorie pas les films dans les lesquels les acteurs afro-américains sont relégués à des seconds rôles (exemple Jim Brown dans Dark Of The Sun ou Ice Station Zebra), sauf si la thématique du film se rapporte à un sujet spécifiquement afro-américain (militantisme, racisme...), c'est pourquoi on y retrouve des films comme The Klansman ou The Landlord. Et ça explique aussi pourquoi j'ai listé The Big Bird Cage (Pam Grier en vedette), mais pas The Big Doll House (Pam Grier dans un second rôle).


Last edited by ¤ on 9/7/2008, 16:44; edited 1 time in total
Back to top Go down
http://foxybronx.free.fr
Melvin X
Golden Pimp
Golden Pimp
avatar

Number of posts : 356
Registration date : 2006-05-19

PostSubject: Re: La Blaxploitation c'est quoi ?   1/31/2007, 20:47

Quote :
Uncle Tom’s Cabin
Quelle version s'est Foxy ? Quel réal par exemple ?
Merci Wink
Back to top Go down
http://melvin-rated-x.blogspot.com/
foxybronx
Disco Godfather
Disco Godfather
avatar

Number of posts : 1801
Registration date : 2006-01-29

PostSubject: Re: La Blaxploitation c'est quoi ?   1/31/2007, 21:29

C'est celle réalisée en 1965 par Herbert Lom, avec Eartha Kitt, Juliette Gréco et Mylène Demongeot, et retouchée en 1977 de façon trashy par Al Adamson, le réalisateur de Black Samuraï.

Il existe aussi une version de 1976 super rare avec Marylin Joy. Wink
Back to top Go down
http://foxybronx.free.fr
Melvin X
Golden Pimp
Golden Pimp
avatar

Number of posts : 356
Registration date : 2006-05-19

PostSubject: Re: La Blaxploitation c'est quoi ?   1/31/2007, 22:07

Foxy Bronx wrote:
C'est celle réalisée en 1965 par Herbert Lom, avec Eartha Kitt, Juliette Gréco et Mylène Demongeot
Shocked Wawww !!
Foxy Bronx wrote:
et retouchée en 1977 de façon trashy par Al Adamson, le réalisateur de Black Samuraï.
Re-wawwwww !!

On peut mettre la main dessus ?
Back to top Go down
http://melvin-rated-x.blogspot.com/
foxybronx
Disco Godfather
Disco Godfather
avatar

Number of posts : 1801
Registration date : 2006-01-29

PostSubject: Re: La Blaxploitation c'est quoi ?   1/31/2007, 22:34

Une VHS fut éditée chez Xenon au début des années 90.

On trouvait aussi le CD soundtrack à l'époque, dans quelques Fnac parisiennes.

Back to top Go down
http://foxybronx.free.fr
Sponsored content




PostSubject: Re: La Blaxploitation c'est quoi ?   

Back to top Go down
 
La Blaxploitation c'est quoi ?
Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» A quoi ça sert de faire du vélo ?
» quoi prendre apres un peter xr
» yaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah (tout terrain, quoi...)
» a quoi sert les bloque lignes
» Salon international du cycle Quoi de neuf ?

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
 :: BIENVENUE DANS LE DRIVE-IN DU CINEMA BIS :: Demandez le programme !-
Jump to: