HomeHome  FAQFAQ  RegisterRegister  SearchSearch  Log inLog in  

Share | 
 

 Le Chat Qui Fume

Go down 
Go to page : Previous  1, 2, 3
AuthorMessage
foxybronx
Disco Godfather
Disco Godfather
avatar

Number of posts : 1801
Registration date : 2006-01-29

PostSubject: Re: Le Chat Qui Fume   9/4/2007, 17:56

Fait gaffe, au Virgin ils margent généralement avec 2/3 euros de plus que la concurrence, tu risques donc de les payer plus cher là-bas...
Back to top Go down
http://foxybronx.free.fr
Melvin X
Golden Pimp
Golden Pimp
avatar

Number of posts : 356
Registration date : 2006-05-19

PostSubject: Re: Le Chat Qui Fume   9/4/2007, 18:17

Foxy Bronx wrote:
Fait gaffe, au Virgin ils margent généralement avec 2/3 euros de plus que la concurrence, tu risques donc de les payer plus cher là-bas...
Je mettais virgin pour faire "ouvert", mais je vais plutôt chez le concurrant Rolling Eyes
Back to top Go down
http://melvin-rated-x.blogspot.com/
foxybronx
Disco Godfather
Disco Godfather
avatar

Number of posts : 1801
Registration date : 2006-01-29

PostSubject: Re: Le Chat Qui Fume   9/13/2007, 01:20

Pour les parisiens, c'est déjà disponible au MK2 de la BNF, mais la sortie officielle dans vos Fnac, Virgin, Gibert, etc., c'est toujours pour le 20 septembre. :wink:

ALLEZ LE VOIR AVANT QU'IL NE SOIT INTERDIT (Dallas Morning News 1972)

Johnny Johnson, jeune noir est confronté à une amérique blanche et raciste qui le rejette. A bout, il décide avec d'autres membres de sa communauté de prendre les armes pour libérer son peuple de l'oppression. Une guerre urbaine d'une violence inouïe est alors déclenchée dans les rues de Los Angeles.

Final Comedown, film révolutionnaire, est présenté ici dans son montage intégral subversif et interdit dans certaines villes lors de sa sortie. Accompagné de la musique de Grant Green, ce film violent et poignant est l'un des premiers film de Billy Dee Williams (Star Wars).

PAR LE PRODUCTEUR DE SWEET SWEETBACK'S BAADASSSSS SONG

J.J., jeune gangster noir, monte une armée pour devenir le parrain de son quartier ravagé par la prostitution, la drogue et le racket. Mais pour conquérir le pouvoir, il devra affronter et éliminer le aprrian local, Tony Burton, un homme brutal et cruel. Commence alors une violente guerre des gangs.

Le Parrain Noir De Harlem est produit par Jerry gross, producteur du film culte Sweet sweetback's Baadaasssss Song de Melvin Van Peebles. Intense et funky, ce classique du polar Blaxploitation est la parfaite réponse au film de francis Ford Coppola. rejoignez l'armée du Parrain Noir De Harlem !

Déjà quelques chroniques encourageantes... :wink:

Ecran Large wrote:
L'éditeur Le chat qui fume exhume enfin des perles rares et autres films introuvables de la Blaxploitation pour notre plus grand plaisir. Gageons que cette nouvelle collection nommée « Soul Cat Collection » sera le début d'une longue série. Pour l'occasion, le logo de l'éditeur est affublé d'un afro et ce dernier nous accueille sur les menus aux bonus passionnants (4/3).
En lançant le film, vous tomberez sur Catwoman (1min 22s), présentatrice de choc et de charme qui vous rappellera que la version de ce DVD est celle du Director's cut.
La grosse partie de cette interactivité s'adresse aux mélomanes collectionneurs de d'albums 33 tours puisque Les meilleures musiques de la Blaxploitation (49min 06s) est un tour d'horizon de bandes originales des films du genre. Présenté par Blaise « Wonder B » Schmitter, rédacteur en chef de FunK-U Magazine et le collectionneur Jean Dellemotte, ce module passionne par la complicité des deux passionnés et par les albums « collectors » parfois présentés (Superfly et Trouble man entre autres) et cela malgré les quelques défauts de balance des blancs et la singularité du plan fixe. De Dans la chaleur de la nuit à Wattstax en passant par Shaft, Coffy, la panthère noire de Harlem, rien n'est oublié avec pour finir quelques 45 tours et des cds inédits.
L'éditeur nous gratifie ensuite de dix bandes-annonces (24min 46s) en « état », pas de surprises à la vue de copies tirés de VHS ou copies virées ou rayées. Heureusement, ce n'est pas le cas sur toutes les bandes-annonces et cela n'empêche pas le plaisir de les (re)découvrir.
Pour finir, un petit bonus se cache dans les crédits. Présenté par Wonder B et Jean, il s'agit d'un extrait du film Darktown Strutters de William Witney (1975) où le groupe The Dramatics interprète leur célèbre tube « Whatcha see is whatcha get » (2min 46s) dans une prison disco...

Deuxième titre de la salve « Soul Cat collection » de l'éditeur Le chat qui fume, le DVD de Le parrain noir de Harlem a subi un traitement « grindhouse » (effet vieux film avec poils et rayures) au même titre que Emeutes à Los Angeles mais les différences sonores en plus. Il faudra veiller à baisser le volume du téléviseur ou du home cinéma tant ce dernier est agressif. Au programme, une présentation du film, une première partie d'un module sur l'histoire de la Blaxploitation, deux extraits d'un film et des bandes-annonces.
La délicieuse et engagée Catwoman vous présentera le film de John Evans (1min 33s) en rappelant le contexte du film et la subtilité du la traduction française du titre anglais The black godfather par Le parrain noir de Harlem...
Le module intitulé La Blaxploitation (47min 45s) vous permettra de mieux connaître l'histoire de ce genre grâce à l'érudition de Yann de Goncourt, auteur du site foxy bronx. Des années 30-40 jusqu'au début des années 70, c'est une grande partie de l'histoire de la représentation de la communauté noire dans le cinéma, de ses stars et films à succès qui sont présentés. Parfois hésitant, Yann de Goncourt arrive à tout de même à capter notre attention pendant plus de quarante minutes grâce à son impressionnante collection. Avis aux amateurs.
Premier forfait du réalisateur John Evans, Speeding up time (1971), présente la particularité d'avoir une poursuite impitoyable de voitures (digne d'un Derrick « blaxploitation ») dans un parking bien désert (2min 36s)...et une séquence de boite de nuit à rendre malade tant les zooms sont intempestifs (2min 43s ; les spécialistes de funk reconnaîtront le tube « Don't call me nigger, whitey » du groupe Sly and The Family Stone).
La bande-annonce du film Le parrain noir de Harlem (1min 43s) est présentée en marge de dix autres bandes-annonces de film et documentaires Blaxploitation (22min). Un medley de la bande originale du film (15 mins est aussi accessible dans la page des bonus.
Le bonus caché (faites un tour aux crédits...) de cette édition n'est autre que la bande-annonce du dernier film en date de John Evans, Blackjack (1978) où l'action est encore au rendez vous...

Swiss DVD wrote:
Excellent ce "Emeute à Los Angeles"
Film extrêmement politique. L'accroche du Dallas Morning News sur l'arrière du DVD "Allez voir ce film avant qu'il ne soit interdit !" devait être bien réelle en 1972. Je suis pas certain que l'on puisse faire un tel film aujourd'hui
Constat sans concession d'une politique d'intégration désastreuse. C'est ce que le héros pense. Il va agir en conséquence tout en se confrontant à l'ancienne génération plus résignée ayant l'expérience de l'histoire de ce pays.
Un très grand film qui semble être malheureusement encore d'actualité.
Billy Dee Williams (Lando Calrissian) est tout jeune et déjà très bon acteur. La mise en scène faite de flashback donne un ton original mais quelques baisse de rythme aussi. La musique est un mélange jazzy/funky comme ils savaient si bien le faire à l'époque. Film violent, on ne compte plus les morts : flics et émeutiers avec quelques jets de sangs bienvenus L'image est bonne sans être parfaite. Personnellement je préfère ce côté "Grindhouse" comme on dit maintenant pour ce type de film très typé.
Bonus : 48 minutes sur les musiques Blaxploitation. C'est divin. Je me rends compte que je ne connais que peu de ces films et ces LP que deux aficionados nous présentent avec humour (aaaaaah le coup du sniff de vinyle) et passion. Bravo Le chat qui fume

DVD-Rama wrote:
Coupable d'avoir sorti une indispensable édition de cette petit perle de l'étrange qu'est Carnival of Souls, unique long métrage de Herk Harvey, Le Chat qui fume récidive ce mois-ci en inugurant une nouvelle collection dédiée à la blaxploitation. La Soul Cat Collection sera l'occasion de découvrir d'obscurs films profondément contestataires et rarement distribués de part chez nous (si ce n'est pas du tout).
On ne va pas revenir sur l'influence qu'a eu ce genre cinématoraphique sur des cinéastes tels que Tarantino (Jackie Brown) ou Spike Lee, ou sur le rôle de catharsis qu'ont joué ces films sur les populations noires durant les années 70. Au même titre que le polar italien servait d'exutoire à une population qui vivait quotidiennement dans la peur (entres autres) des Brigades Rouges, la blaxploitation était une sorte de contrabalance aux humiliations vécues par la population noire et à l'oppression sociale dont elle était victime.
Le Chat qui fume ouvre donc cette collection avec Emeute à Los Angeles (The Final Comedown, 1972), film militantiste, révolutionnaire, mis en scène par un Oscar Williams énervé; et Le Parrain noir de Harlemn (The Black Godfather, 1974) qui fait irrémédiablement penser au Scarface de De Palma, même s'il est de 9 ans son aîné.
Les deux films seront présentés dans leur format d'origine, c'est-à-dire en 1.33, et en version originale, le tout bien entendu accompagné des indispensables sous-titres français.
Le Chat qui fume a eu la très bonne idée d'accompagner ces films d'une foultitude de bonus, ce qui permettra aux néophytes de mieux saisir l'étendu et l'importance de ce genre cinématographique.
Back to top Go down
http://foxybronx.free.fr
Melvin X
Golden Pimp
Golden Pimp
avatar

Number of posts : 356
Registration date : 2006-05-19

PostSubject: Re: Le Chat Qui Fume   9/13/2007, 18:08

Eh bien... suomi Que de bonnes chroniques !
ça met l'eau à la bouche. Vivement le 20 Septembre !
Back to top Go down
http://melvin-rated-x.blogspot.com/
foxybronx
Disco Godfather
Disco Godfather
avatar

Number of posts : 1801
Registration date : 2006-01-29

PostSubject: Re: Le Chat Qui Fume   9/19/2007, 21:56

Une belle critique de Christophe Lemaire dans le dernier Rock & Folk.

Un extrait:
Le message s'avère en revanche d'une implacable virulence. A tel point que le film, en raison de sa violence anti-flic, ne pourrait plus voir le jour dans l'Amérique bushienne d'aujourd'hui. "Emeute A Los Angeles" est donc historiquement intéressant à regarder, comme une version black de "La Haine" de Kassovitz, mais avec une animosité poussée à son maximum.
Le DVD, confectionné par de vrais dingues du genre, a en prime deux bonus de la mort. D'abord une dizaine de bandes-annonces d'époque (dont le Z et drôle "Dr Black & Mister Hyde") et, surtout, trois quarts d'heure de tchatche hilarante entre deux collectionneurs de BO de Blaxploitation. Les deux fondus détaillant, pièce rare par pièce rare, une impressionnante collection de vinyles très funky dont ils hument certaines pochettes devenues introuvables. Dans le genre geek/passionné, ça le fait grave.
Back to top Go down
http://foxybronx.free.fr
Melvin X
Golden Pimp
Golden Pimp
avatar

Number of posts : 356
Registration date : 2006-05-19

PostSubject: Re: Le Chat Qui Fume   9/22/2007, 13:16

A Toulouse, rien à la Fnac mad et en commande chez Virgin...
Back to top Go down
http://melvin-rated-x.blogspot.com/
jean
Bad Pusherman
Bad Pusherman


Number of posts : 153
Registration date : 2006-05-28

PostSubject: Re: Le Chat Qui Fume   9/22/2007, 16:45

Melvin pourquoi tu ne commandes pas direct sur le site du chat qui fume?
Les frais de port sont gratuit pour l'achat des deux dvd...


jean
Back to top Go down
Melvin X
Golden Pimp
Golden Pimp
avatar

Number of posts : 356
Registration date : 2006-05-19

PostSubject: Re: Le Chat Qui Fume   9/22/2007, 18:56

jean wrote:
Melvin pourquoi tu ne commandes pas direct sur le site du chat qui fume?
Les frais de port sont gratuit pour l'achat des deux dvd...


jean
Parce que je me dis que en magasin, ça les incite à en recommander... Et je compte en acheter plusiseurs pour annifs et autres Very Happy
Mais bon, sans doute que je vais le faire...
Back to top Go down
http://melvin-rated-x.blogspot.com/
foxybronx
Disco Godfather
Disco Godfather
avatar

Number of posts : 1801
Registration date : 2006-01-29

PostSubject: Re: Le Chat Qui Fume   9/22/2007, 20:44

J'ai jeté un oeil aujourd'hui, et c'est pareil sur Paris, c'est pas encore arrivé dans les bacs semble-t-il (rien pour l'instant chez Album, Gibert, etc.), mais on les trouve dans des points de ventes plus branchés, comme chez Movie 2000 ou le MK2.
Dans le courant de la semaine prochaine, j'imagine que la situation devrait s'améliorer quelque peu, mais n'hésitez pas à harceler vos Fnac, Virgin, etc, qui ne se sont pas forcément mobilisés pour mettre en avant ces sorties. Wink
Back to top Go down
http://foxybronx.free.fr
Serial flashers
Golden Pimp
Golden Pimp
avatar

Number of posts : 275
Registration date : 2006-08-17

PostSubject: Re: Le Chat Qui Fume   9/28/2007, 19:24

J'ai pas eu la patience d'attendre que ça arrive chez moi, je les ai commandé direct sur le site du chat! lol!
Back to top Go down
http://www.serialflashers.com
foxybronx
Disco Godfather
Disco Godfather
avatar

Number of posts : 1801
Registration date : 2006-01-29

PostSubject: Re: Le Chat Qui Fume   9/29/2007, 20:29

Tu as bien fait, car force est de constater que ça n'est pour l'instant pas super bien distribué en boutique, et en plus c'est vendu plus cher dans les bacs. Wink
Back to top Go down
http://foxybronx.free.fr
Sponsored content




PostSubject: Re: Le Chat Qui Fume   

Back to top Go down
 
Le Chat Qui Fume
Back to top 
Page 3 of 3Go to page : Previous  1, 2, 3
 Similar topics
-
» Le poisson chat
» Comment faire fuir le poisson chat lorsque l'on pêche au vif ?
» Prochain match.. Chat tout roux..terrain minet!
» sacré poisson chat
» Problème poisson chat !!!

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
 :: UNE ENTREE S'IL VOUS PLAIT ! :: L'ouvreuse-
Jump to: